« Les mots noirs sur le papier blanc, c’est l’âme toute nue. » (Guy de Maupassant, Notre cœur)

À l’annonce du décès ou après les obsèques, le temps du deuil s’accompagne d’une question : Comment écrire des condoléances ? Pour vous guider dans cette démarche essentielle et personnelle, InMemori vous livre quelques conseils.

Écrire les mots du cœur

Comment écrire des condoléances ? L’écriture des condoléances peut parfois ressembler à un cérémonial ou devenir une affaire de convenance. InMemori vous suggère de contourner les formules sociales. Les mots de soutien qui auront la plus grande portée et la plus belle résonance seront ceux écrits avec sincérité. Laisser son intériorité s’exprimer en toute simplicité, avec spontanéité, sans fioriture, sera certainement le geste d’hommage qui inscrira le mieux sa marque au centre des étapes du deuil et touchera le mieux les proches du défunt.

Dans l'écriture des condoléances, la justesse la plus vraie sera toujours celle des mots qui viennent de votre cœur. Pourquoi aussi ne pas rappeler votre présence discrète aux côtés des proches ? Savoir qu’ils peuvent compter sur vous pourra, par exemple, être un apaisement en rappelant la famille endeuillée à la communauté des vivants.

Personnaliser le soutien

Si aucune règle spécifique ne régit l’écriture des condoléances, InMemori connaît les bienfaits de l’écriture thérapeutique. Il suffit parfois d’une à deux lignes adressées avec justesse pour donner la preuve de l’intensité de son soutien.

Personnaliser le soutien implique de parler peu de soi-même et de centrer sa pensée sur le seul défunt ou sur la relation privilégiée que l’on entretenait avec lui. En quelques phrases, il est possible de dire sa gratitude pour la vie vécue, de dire ce « il y avait nous », « il y aura nous » et, par là, témoigner sa reconnaissance. Savoir combien le défunt a été aimé de son vivant sera un puissant réconfort pour ses proches.

S’appuyer sur une citation du deuil

Si vos propres mots parviennent à se déployer pour parler du défunt, laissez-les s’écrire. Si ils ne viennent pas d’eux-mêmes, alors avoir recours à notre sélection InMemori des citations du deuil les plus inspirantes sera autant un appui qu’un réconfort. Le besoin d’accompagner son message personnel d’une citation sur le deuil pourra se faire sentir si vous ne savez quoi écrire ou si la formule usitée « Je vous présente mes sincères condoléances. » vous monte à l’esprit. La citation aura tantôt la capacité de vous inspirer, tantôt celle de rehausser vos mots, de les sublimer. Elle peut leur donner une portée plus intense encore, à condition de la penser comme support à vos propres mots. InMemori reste convaincu que votre seule sensibilité est une valeur sûre et authentique qui mérite de libérer sa force affective.

Vous reporter à notre article Comment écrire un beau message sur un espace InMemori pourra aussi vous donner des clés spécifiques et une ressource au moment d’écrire vos condoléances en ligne.

Pour aller plus loin : « Notre sélection des citations sur le deuil les plus inspirantes », « Comment écrire un beau message sur un espace InMemori », « Les bienfaits de l’écriture thérapeutique », « Les émotions du deuil », « Les étapes du deuil ».