Alors que le confinement devient quasi absolu en situation de pandémie, nous pensons tout particulièrement aux personnes qui vivent un deuil.

Les conséquences de la crise sanitaire ne sont pas neutres sur le temps du deuil.

Dans cette vidéo, la philosophe Vinciane Despret explique pourquoi, dans notre société, « faire son deuil » de manière collective, via les cérémonies de funérailles, est si important :

Lire l'interview inmemori de Vinciane Despret 

« Le collectif assure aux vivants : ‘Cette personne que vous avez perdue, elle était aussi importante pour moi. Nous reconnaissons son importance et le fait que vous soyez si fragile, si vulnérable, que vous ayez peut-être vous-même envie d’être mort… Nous sommes là. Nous allons réactiver la vie et vous obliger, d’une certaine manière à prendre en compte le fait que nous réactivons la vie.’ »

Avec InMemori pour se souvenir ensemble, découvrez comment nos espaces en ligne sont des lieux privilégiés de rassemblement pour faire son deuil en cohésion avec vos proches.

Comment écrire des condoléances, est un guide pratique pour vous aider à exprimer votre soutien avec toute la force de votre cœur à un moment où l’empathie et la solidarité sont les valeurs dont on a le plus besoin.

Enfin, l’écriture thérapeutique pourra rendre plus que jamais tangibles ses bienfaits si vous décidez de l’expérimenter. Des conseils facilement applicables depuis son lieu de confinement pour accompagner le rituel du deuil.


Lire aussi : inmemori à vos côtés à l'heure du confinement