Ce fût réconfortant et très « rassembleur » d’utiliser inmemori. Les enfants, petits enfants, cousins, amis ont partagé leurs souvenirs par message et/ou photos. Cela a permis à ceux qui ne pouvaient pas venir aux obsèques d’exprimer leur peine. À présent, c’est comme un album du souvenir qu’on a envie et surtout besoin parfois de parcourir.