La démarche d'InMemori (que je découvre) nous réunit dans l'hommage à G., à la fois avec les souvenirs personnels, mais pas toujours communicables, et la trace de la cérémonie de ses obsèques. Je m'y associe de grand coeur, si le texte de ma prise de parole et des deux poèmes que j'ai cité vaut la peine d'y figurer.

Février 2020