Dédiée à “tous ceux qui nous manquent”, la chanson hommage de Grégoire, Chanson pour un enterrement a trouvé un écho universel auprès de nombreux endeuillés. Voici l’histoire et les paroles de cette chanson emblématique sur l’absence d’un être cher disparu.

Je ne crois pas que tu meurs
Je ne crois pas que je pleure
Non, je n'y crois pas
Je n'crois pas que tu t'en vas…

Cette adresse reprend le premier couplet de Chanson pour un enterrement, écrite et interprétée par le chanteur français Grégoire.
Gégroire est auteur-compositeur-interprète, notamment de l'album Toi + Moi (disque de diamant et première place des ventes d'albums en France pour l'année 2009).

Lors d’une entrevue exclusive avec inmemori, Grégoire partage avec beaucoup de douceur et de générosité l’importance que revêt la musique pour rendre hommage à ses frères décédés et aussi pour "se motiver" dans la traversée des épreuves les plus difficiles à surmonter comme celle du décès d’un proche.

Voici l’histoire de son titre Chanson pour un enterrement, et les raisons qui l’ont poussé à écrire les paroles de cette chanson hommage devenue populaire.

La résonance universelle de la chanson hommage Chanson pour un enterrement

Je ne pensais jamais que ça irait jusque là

Depuis sa publication sur internet le titre Chanson pour un enterrement, ne cesse d’engendrer de nouveaux partages de personnes qui s’en servent pour la diffuser lors de la cérémonie funéraire d’un proche ou pour exprimer leur chagrin du deuil.

Retour sur cet écho dans notre entrevue à cœur ouvert :


Les réactions sous le clip de la vidéo des paroles de Chanson pour un enterrement traduisent entre autres, l’ampleur du rententissement qu’a pu avoir ce morceau. Certaines personnes se livrent sur leur propre deuil :

Maman, tu as fermé les yeux mercredi, c'est tellement dur pour moi... tu me manques terriblement. La douleur est inexplicable. Je t'aime maman

J’ai perdu ma fille à l’âge de 16 ans le 25 avril 2020. Elle me manque tellement. Je pense à toi tous les jours mon ange... Je t’aime, ta maman

Tandis que d’autres réconfortent ces endeuillés :

À tous les survivants, soyez forts, c'est la seule chose que votre étoile souhaite.

Afin de remercier Grégoire pour sa chanson et son écho, certains commentaires s’adressent directement au chanteur :

Merci beaucoup pour cette très belle chanson. J'ai perdu mon frère qui s'est suicidé il y a une semaine. Cette chanson et "Ta main" a été diffusée à l'enterrement et a touché tout le monde. Cette chanson a réussi à mettre des mots sur nos ressentis et à nous sentir moins seuls. Merci infiniment.

Cela a toujours été la récompense de toutes mes chansons

Cette chanson hommage a eu sur son public (et finalement au-delà) un effet bien plus étendu qu’il ne pouvait l’imaginer. C’est donc pour sa faculté à libérer la parole et les émotions que nous avons souhaité vous parler de Chanson pour un enterrement.

Le rôle de la musique dans le deuil du chanteur Grégoire

Il y a quelque temps, Grégoire se confiait sur le sujet intime du deuil de ses frères et la manière dont la musique est une aide quotidienne sur ce chemin.

J’aimais déjà la solitude mais paradoxalement, je ne me suis jamais senti aussi proche de mon frère que le jour où il est mort. La musique m’a toujours aidé.

Il associe aussi l’écriture de ses chansons à “une sorte d’exorcisme pour se motiver à passer les épreuves” comme on peut écrire un journal intime.

Moins connue que Chanson pour un enterrement, voici ce que l’on trouve sur le site de Grégoire à propos de Ta Main, une autre magnifique chanson hommage de Grégoire :

“Une séparation est toujours délicate, toujours dure à affronter, toujours dure à encaisser. Certaines voulues et parfois choisies mais d’autres sont obligatoires et fatales.

Ta main est née de ce genre de séparation que l’on a pas choisi, ni l’un, ni l’autre. Ce sont pour moi les plus dures, celles contre lesquelles on ne peut rien, provoquées par la mort pour la plupart du temps… Les plus dures à exprimer. Et pourtant, il y a tant de choses que l’on n’a pas dites, tant de choses qui manquent, tant de choses que l’on n’a pas osées...

Improvisée un jour sur le coin d’un piano lors de l’enregistrement de l’album, elle raconte mon histoire mais je l’ai voulue universelle, chacun de nous perd quelqu’un un jour malheureusement…”

Quant à Ce qu'il reste de toi, une autre chanson sur l’absence d’un être cher, elle fut composée dans le but d’exprimer “toute la force de son amour à celui qui n'est plus là, à nos côtés”.

J'égare un peu ce qu'il reste de moi
Au milieu de ce qui reste de toi
Ce qu'il reste de toi
Un regard sur ce pont
Un bateau qui s'en va vers un autre horizon

Le texte des paroles de Chanson pour un enterrement de Grégoire

Je ne crois pas que tu meurs
Je ne crois pas que je pleure
Non, je n'y crois pas
Je n'crois pas que tu t'en vas
Dans ce cercueil seul et froid
Non, je n'y crois pas
Car je crois que tu es là
Que tu marches auprès de moi
Oui, ça j'y crois
Et je crois bien que tu restes
À côté dans l'autre pièce
Oui, ça j'y crois
Je ne crois pas à l'enfer
De te voir là, sous la terre
Non, je n'y crois pas
Je ne crois pas au silence
À la peur ou à l'absence
Non, je n'y crois pas
Oui, je crois que tu es là
Dans mon coeur, au fond de moi
Oui, ça j'y crois
Et je crois que tu me serres
Comme tu me serrais hier
Oui, ça j'y crois
Oui, je crois que tu m'embrasses
Que personne ne te remplace
Oui, ça j'y crois
Et j'y croirais pour toujours
Tant qu'il reste de l'amour
Oui, crois moi
Je ne crois pas à la mort
De l'esprit même si le corps
Lui, un jour s'en va
Car je crois bien que tu restes
À côté dans l'autre pièce
Oui, ça j'y crois
Et j'y croirais pour toujours
Car ça n'meurt jamais l'amour
Oui, ça j'y crois
Oui, j'y croirais pour toujours
Car ça ne meurt pas l'amour
Oui, crois moi
Oui, j'y croirais pour toujours
Car ça n'meurt jamais l'amour
Et moi, ça j'y crois
Oui, j'y croirais pour toujours
Car il ne meurt pas l'amour
Que j'ai
Pour toi


Comme nous le confiait le Dr. Serge Hefez, psychiatre et psychanalyste : “Faire son deuil, c’est s’engager dans un travail de transformation de ces liens, avec la personne qui est morte mais aussi avec tous les vivants qui restent.”. C’est ainsi que Grégoire a composé Chanson pour un enterrement, mais également Ta main et Ce qu’il reste de toi.